La science des diaporamas

Merci de suivre les conseils suivants pour les diaporamas de soutenance…

Sur la forme.

  • Titre accrocheur.
  • Diapositives numérotées.
  • Limiter l’utilisation de documents d’illustration : le logo du COFRAC n’a aucune utilité pédagogique.
  • Ne pas utiliser 50 animations rigolotes par diapo, parce que le chrono tourne et que ça donne le mal de mer. Et puis, excusez-moi la « surprise » d’un organigramme de laboratoire, wahou ! Sensationnel, y’a un biologiste et 4 techniciennes. Je file twitter ça sur le compte de l’AFP…
  • Mettre un minimum d’information sur les diapos. Par exemple, discuter pendant 2 minutes de l’organisation des groupes de LBM devant la photo d’une porte de labo, ben, c’est pas terrible.
  • Prévoir une diapositive « je vous remercie de votre attention », ce qui évite de finir la présentation sur un fond noir.

Sur le fond.

  • Expliquer tous les documents présents sur les diapos : ne pas nous laisser devant un graphique de Levey-Jennings sans aucune explication. S’il y a des acronymes dans les documents, merci de les expliquer également.
  • Citer la norme NF ISO 15189 version 2012 et l’écrire dans le diapo. Votre vie dans le labo est organisée autour de ce texte, le connaître serait donc bienvenu !
  • Travailler sur le story-telling de la présentation : mettre les diapos en relation les unes avec les autres pour donner de l’harmonie à l’ensemble.

Commencez déjà par ça, on avisera au fur et à mesure. Bon courage !